Votez pour cet article

 

Créée en 2008 par l’inventeur du Bitcoin, la Blockchain est aujourd’hui un sujet abordé par tous. Effectivement, ce phénomène numérique est vu comme étant l’avenir dans différents secteurs et pour différentes utilisations. Cependant, même si beaucoup en parle, peu sont ceux qui connaissent vraiment son fonctionnement ainsi que son utilité pour les métiers de la comptabilité. Faisons le point sur l’impact de la Blockchain sur le métier de l’expertise-comptable et de la comptabilité, des professions en pleine mutation technologique.

La Blockchain, un grand livre ouvert consultable par tous

Même si le terme « Blockchain » est connu par la plupart des professionnels du chiffre, peu en comprennent le fonctionnement et ce que cela va modifier dans leur métier.

Selon Marc Lipskier, Président de World of Blockchains, l’association de référence en matière de Blockchain, « la blockchain est un protocole sécurisé et qui permet l’échange de pair à pair sur un réseau distribué réputé inviolable. »

En d’autres termes, vous pouvez voir la Blockchain comme étant un grand livre ouvert d’informations disponible pour tous sur Internet. En effet, chaque utilisateur a accès à la même information, en même temps. Un utilisateur peut ajouter une information appelée « block ». Celle-ci sera par la suite validée par d’autres utilisateurs, appelés des « mineurs ». Une fois une information ajoutée et validée, cette dernière ne sera plus modifiable dans le temps.

Pour résumer, la blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations de manière transparente et sécurisée. D’un point de vue comptable, c’est une sorte de grand livre comptable, une technique qui permet de valider l’authenticité de documents. C’est notamment pour cela que le métier de l’expertise-comptable va devoir évoluer. Les similitudes entre les missions de l’expert-comptable et la technologie de la Blockchain vont permettre un rapprochement entre les deux. Cela aura pour but de simplifier et d’automatiser la comptabilité telle que nous la connaissons aujourd’hui.

L’expertise-comptable, une profession qui va évoluer

En tant que profession réglementée, et au même titre que les notaires, huissiers, notaires, banques etc., il convient de s’interroger sur les éventuels impacts de la Blockchain sur le métier et l’environnement de l’expertise-comptable.

Le diplôme

Aujourd’hui, les diplômes de comptables et d’experts-comptables sont sous forme de papier. Ce dernier est demandé à chaque collaborateur arrivant dans un cabinet. Avec la technologie de la Blockchain, nous pourrions imaginer que cette authentification se fasse automatiquement. Cela permettra notamment un gain de temps pour les services des ressources humaines puisqu’il suffira de quelques clics pour retrouver le diplôme d’un candidat. De plus, les clients pourront également être rassurés par ce biais.

L’établissement des lettres de mission

Depuis 2012, la rédaction et la signature d’une lettre de mission par le client est obligatoire pour les cabinets d’expertise-comptable. Effectivement, cette lettre fait office de contrat entre le client et le cabinet. Aujourd’hui, ces dernières sont complétées par l’expert-comptable ou par une équipe de commerciaux. Même si elles sont au format numérique, celles-ci leur prennent beaucoup de temps.

Historiquement, la Blockchain est nécessairement publique puisqu’elle autorise une lecture et/ou écriture par n’importe quel utilisateur. Néanmoins, des acteurs privés et des startups commencent à créer leur propre Blockchain, réservées et ouvertes à un nombre d’utilisateurs restreints.

Ne serait-il pas possible de créer une Blockchain privée, régie par l’Ordre des Experts-Comptables, qui donnera la possibilité de réaliser des lettres de mission directement depuis une Blockchain ?

Même s’il est difficile, à ce jour, de créer une Blockchain privée car il faut environ 3 mois pour la coder, il n’est pas exclu que des blockchains privées fassent leur apparition dans le secteur de la comptabilité.

Nous pourrions même passer au « Smart Contacts ». Cela consistera à ce que des programmes autonomes exécutent automatiquement les conditions et termes d’un contrat, sans nécessiter d’intervention humaine une fois démarrés. Il suffira à ces programmes de récupérer toutes les informations dans la Blockchain.

Les missions d’un cabinet de comptabilité

Le premier effet immédiat du l’utilisation de la Blockchain réside dans le fait que les clients n’auront plus besoin de fournir les données ou documents financiers à leur expert-comptable. Il en sera alors de même pour toutes les déclarations d’impôts. Nous pouvons imaginer que le gouvernement aura accès aux informations et pourra ainsi rembourser directement les taxes déduites des transactions financières.

Néanmoins, le métier de comptable ou d’expert-comptable ne va pas disparaître pour autant. Ces métiers vont simplement évoluer avec cette technologie. Voici les nouvelles missions qui seront affectées à un expert-comptable (ou comptable) :

  • L’une de ses missions principales sera le conseil: ils vont pouvoir observer la santé financière de leurs clients, en ligne et en temps réel et presque toujours à distance. Ils seront alors à même de conseiller leurs clients sur les placements, les déductions des taxes à effectuer etc.
  • La mission la plus innovante sera le prédictif: les comptables pourront anticiper l’avenir des activités professionnelles de leurs clients. En temps réel, par rapport à l’avancement d’une activité, ils pourront leur présenter leur bilan pour les mois et années à venir. Tout cela se fera grâce à l’intelligence artificielle et à la disponibilité instantanée des informations.

La relation clients version Blockchain

Les relations avec les clients ne doivent pas devenir robotiques. En effet, si les informations et données seront gérées automatiquement, les conseils seront toujours effectués par des humains. Les clients auront davantage besoins d’être conseillés et rassurés par une personne experte. L’importance de ce contact humain se fera notamment ressentir à la mise en place de nouvelles Blockchains. Aujourd’hui c’est ce qui peut différencier un logiciel d’un cabinet d’expertise comptable en ligne.

Enfin, des questions sur la confidentialité, la fraude et l’exactitude des données se posent encore. Cela peut (et va surement) freiner la mise en place de la technologie de la Blockchain. Il faudra donc renforcer le contrôle des informations ainsi que valider les compétences des comptables afin que ces derniers puissent instaurer un climat de confiance avec leurs clients.

 

Le monde de la comptabilité s’apprête donc à connaître des changements profonds et importants, qui révolutionneront la finance telle que nous la connaissons. Malgré certaines inquiétudes de la part du gouvernement, les experts n’ont aucun doute sur la venue de cette technologie de rupture ni sur les perturbations qu’elle générera.